Le Manifeste des 98 %

manifeste

Nous nageons dans un environnement administratif et juridique pensé exclusivement pour les entreprises de plus de 50 salariés. Elles représentent 2 % du tissu économique français.

Les autres ? Les autres, c’est nous : 2,1 millions d’entrepreneurs, freelances, indépendants, TPE, PME de moins de 20 salariés… 

Nous sommes l’extrême majorité, une force vive considérable, un vivier économique inépuisable, pour autant nous restons inaudibles, trop souvent invisibles et toujours oubliés des projets de lois et des réformes.

C’est ensemble et unis que nous changerons les choses. 

Qui d’autre que nous est un 98 % ?

Je suis un 98 %Dites m’en plus

Les 98 % et le programme du Président élu

Les propositions des 98 %

De cette mise en perspective des problématiques des 98 %, ont émergé des propositions concrètes visant à améliorer leur activité quotidienne. Elles sont au nombre de 16. Elles sont accessibles, applicables de suite, efficientes et pérennes.

1

4

Télécharger les propositions des 98%

image1

5
2
Consultez le programme du Président élu :

Le Saviez-vous ?

 

image5image3

La Maison des entrepreneurs

  image1
image1

Racontez-vous

Lire tous les témoignages Apportez votre témoignage

Je suis architecte à mon compte en SARL. Par moment je me dis que je suis un intermittent de l’architecture. Parce qu’à la fin de chaque projet, il faut en retrouver un autre pour pouvoir continuer mon activité. Et dans les marchés publics c’est de plus en plus compliqué. Il faut prouver ses capacités et toujours baisser les propositions d’honoraires au risque de ne pas avoir un nouveau marché.

(suite…)

M. R – Architecte (71)

Je me suis retrouvée au chômage après un licenciement. Mes enfants étant grands, j’ai décidé de me lancer en indépendante dans ce que je savais le mieux faire : la restauration.

Fille d’anciens restaurateurs, je savais parfaitement dans quoi je m’engageais. Je connaissais les risques pris par les entrepreneurs, le niveau d’investissement personnel et les horaires importants, surtout dans la restauration.

J’ai ouvert en 2014. Pendant un an et demi, tout allait bien. J’avais même un salarié. Puis les charges (URSSAF, RSI) sont devenues difficilement supportables. Je me suis séparée de mon salarié et j’ai commencé à tout assumer seule : les stocks, la salle, la cuisine, la compta,… (suite…)

Mme Katia B. – Restauratrice à Troyes (10)

Le Blog des 98 %

Lire tous les articles